Conditions générales  
 

Home /  Madagascar  /  Excursions et activités

 

Excursions et activités

Farniente, excursions, plongée sous-marine, snorkling, activités sportives et nautiques.

Plages et soleil
Avec ses 5000 km de littoral, l'exotisme est bien évidemment au rendez-vous. Les nombreuses criques, baies et plages de rêve invitent au farniente et à la relaxation. Les plus beaux endroits se trouvant à Sainte Marie, Nosy Be et ses îlots, Nosy Komba, Salary Bay et Anjajavy.

Plongée sous-marine et snorkling
A Ifaty, Mangily, Nosy Ve, Anakao, Nosy Be et Sainte Marie, les fonds sous-marins de Madagascar font partie des plus beaux sites de plongée au monde. Une faune infinie de poissons multicolores et aux noms exotiques y tisse en non-stop ses arabesques dans une féérie de coquillages et de coraux aux formes indéfinissables.

Pêche
La pêche à Madagascar se pratique essentiellement en mer. Les techniques varient : au gros, au lancer voir à la palangrotte. Dans les régions de Nosy Be, Sainte Marie et Anjajavy les eaux sont très poissonneuses et offrent des parties de pêche inoubliables. Lors de vos sorties en mer, vous aurez peut-être la chance de voir passer les baleines.

Surf et windsurf
Madagascar possède des sites paradisiaques pouvant faire l'affaire des passionnés de houle. A Fort Dauphin, Vinanibe a les plus belles vagues de la région, et à 300 km de là, Lavanono a déjà accueilli une compétition mondiale. Accès difficile et bivouac de rigueur, mais une mer promise, cela se mérite ! L'idéal pour l'initiation au surf se trouve à Mahambo, au nord de Tamatave : matériel de sécurité approprié, moniteurs et normes calquées sur celles des nations de pointe. Windsurf également dans la Baie des Sakalavas, près de Diégo Suarez.

Navigation à voile
On trouve cette activité un peu partout sur l'île, mais elle est surtout concentrée au nord-ouest qui bénéficie d'un climat favorable pratiquement toute l'année, à l'exception des mois de février et mars. La côte est protégée de la grosse houle par la Grande Terre, la navigation se fait par les vents thermiques. Les opérateurs sont des professionnels qui connaissent très bien leur région et les flottes de monocoques ou de multicoques permettent d'accueillir des groupes de 2 à 8 personnes. Les itinéraires peuvent inclure des remontées de rivières au cœur d'une mangrove, des escales dans des sites intouchés, la rencontre d'une population aux traditions vivaces. Vous vous sentirez au bout du monde à Nosy Mamoko parfois oublié des cartes, ou à Kisimany où chaque année un boutre de Zanzibar vient s'approvisionner en huile de requin !

Escalade
Le Massif de Tsaranoro dans l'Andringitra a déjà confirmé sa place parmi les sports d'escalade les plus courus de l'hémisphère sud. Nombreux sont les titres de la presse internationale à avoir ouvert leurs colonnes à ce site doté d'un éventail de falaises aux multiples niveaux de difficulté où la qualité du granit est exceptionnelle. On peut ajouter en prime une météo parfaite au moins neuf mois par an, et un environnement naturel de toute beauté. A l'autre extrémité de l'île, la Montagne des Français qui domine la Baie de Diégo Suarez est orientée nord-ouest, ce qui protège ses deux sites des vents. La meilleure saison pour y grimper est de juin à novembre.

Rafting
Les possibilités de rafting sont illimitées, à condition de bien se faire encadrer par des professionnels, certains cours d'eau n'étant pas sans danger. Quelques tracés intéressants : l'Andringitra avec ses nombreuses petites rivières cadrant avec la pratique du kayak et du hot dog; la Lily dans l'Itasy avec son parcours serpentant entre les dômes volcaniques, secousses et bouillonnements garantis dans certains passages; la Mazy, dans la même région, est au fond d’une gorge très étroite.

Canyoning
L'accès des sites nécessite souvent de véritables expéditions incluant de longues marches et des traversées de forêts. Dans l'Isalo, le canyoning se pratique uniquement en saison des pluies et hors du périmètre du parc. La Sakaleona, à l'ouest de Nosy Varika, sur la côte ouest, est la plus haute cascade de Madagascar. D'accès très éprouvant, le site a été ouvert en 1997. A Marojejy, dans le nord-est, les dénivelés sont importants et les pluies fréquentes. Dans la Montagne d'Ambre, le premier canyon opérationnel depuis 2000 est idéal pour l'initiation. D'autres sites plus ardus sont réservés aux initiés.

Spéléo
Une région méconnue mais riche de promesses souterraines ! Le massif d'Ankarana, à 90 km au sud de Diégo Suarez, est un véritable emmenthal avec son réseau d'eau souterraine, telle la Manjeba qui le transperce de part en part. Il a été répertorié ici onze grottes principales dont certaines sont sacrées. A Andranoboka, au nord de Majunga, le réseau souterrain s'étend sur plus de 2 km. La gamme de concrétions y va des plus fines aiguilles aux piliers de 2 m de diamètre. Les salles sont immenses, avec des voûtes s'élevant à 10 ou 15 m. La remontée de la rivière aboutit, à l'air libre, à une piscine naturelle dans un écrin de végétation luxuriante.

 
Please update your flash plug-in on www.adobe.com to display this website.